Recueil de quelques mémoires

Nous avons collecté auprès de nos adhérents des mémoires de BEES1, de DEJEPS et de DESJEPS de Spéléologie. Ce ne sont que quelques exemples, il vous suffit de cliquer sur les liens ci-dessous pour y avoir accès.

.

Mémoires de cavités

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Alexis AUGUSTIN

Le ruisseau souterrain de la Pépie (Dordogne) - 2007 memoire Alexis Augustin 1
Située dans une zone peu connue (du point de vue spéléologique) du département de la Dordogne, le ruisseau souterrain de La Pépie est une cavité découverte récemment (1981) par des membres du club G3S (groupe spéléologique scientifique et sportif).

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Pierre-Yves BELETTE

Scialet II des Chuats, Font d'Urle, commune de Bouvante (Drôme) - 2010 P Y BELETTE Scialet des Chuats II 26 2010 1
Le C.A.F. de Romans section spéléologie est sur les explorations depuis juin 2002. La fin du réseau est le siphon temporaire (n°1 actuellement) quand Thomas DOBELMAN le 23 juillet 2007 m'invita à revoir l'équipement de manière hors crue pour pouvoir continuer les explorations. Nous sortions de la formation du monitorat avec Stéphane EMMER qui était présent aussi ce jour là accompagné de Mathieu Le QUERRE. Lors de cette sortie le collecteur de Quint (long de 1600 m) est découvert.
Le 12 septembre 2009 nous découvrons le réseau de l'Inter-Club. Nous avons parcourus plus d'1 Km de première ce jour. Les ramifications non explorées, et l'arrêt sur ça continue dans du gros, m'ont beaucoup plus. Des coupoles coniques de plus de 20 m de haut, des sapins d'argiles, un lac, un petit peu d'actif, des squelettes de chauves-souris, de l'engagement, de l'équipement, de l'aventure avec les copains en première ont fait naître ma motivation sur cette étude de cavité.
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Laura BONNEFOIS

Grotte de Saint Aupre, Massif de la Chartreuse, Saint Aupre (Isère) - 2013 memoire bees 1 laura bonnefois st aupre 2013 1
La cavité que j’ai choisie d’étudier dans le cadre de l’UF3 du BEES Spéléologie est la grotte de Saint Aupre.
Elle est située sur la commune du même nom, dans le massif de la Chartreuse, en Isère.
Habitant dans l’agglomération grenobloise, j’ai longuement hésité entre l’étude d’une cavité du Vercors ou de la Chartreuse. Voyant le grand nombre de mémoires déjà écrit ou en cours d’écriture sur le Vercors et si peu sur la Chartreuse, mon choix s’est préférentiellement porté sur ce dernier massif.
De plus, un mémoire étant l’occasion d’enrichir ses connaissances scientifiques personnelles, j’ai opté pour en apprendre plus sur la Chartreuse.
Mon choix s’est ensuite précisé et porté sur la grotte de Saint Aupre. En effet, c’est une grotte fréquentée par les professionnels locaux et une étude sur cette dernière pourra profiter à tous pour augmenter nos connaissances communes. De plus, la nouvelle topographie pourra être utilisée comme outil pédagogique.
Pour finir, l’idée était aussi de répondre à la problématique de la provenance de certains remplissages.

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Thomas BRACCINI

Le Gouffre de la Borne 109, Massif de St Pé de Bigorre (Hautes Pyrénées) - 2005 Memoire cavite BE Thomas Braccini 2005 1 1
Depuis un an et demi, j’habite dans les Hautes-Pyrénées, près de Lourdes. J’ai parcouru le karst de St Pé de Bigorre pour préparer mon entrée au B.E.E.S. Spéléologie.
Ayant envie de mieux connaître ce massif, et Passionné de montagne, j’y ai aussi réalisé quelques randonnées.
Ce lieu m’a tout de suite séduit par son petit nombre de routes, de chemins et sa multitude de sentiers, ce qui a permis de préserver une nature sauvage.
Le « Gouffre de la Borne 109 » fait parti d’une des premières sorties que j’ai effectué sur ce massif.
La diversité des obstacles et son emplacement sur le « Montagnon de la Pale » me semblent intéressant. Il reste aussi des choses à faire sur cette cavité…
C’est pour cela que j’ai décidé de reprendre les explorations et d’étudier une partie de la cavité (réseau jusqu’à -108m), pour me permettre de mieux comprendre ce réseau.
Tout d’abord, je vais présenter la géographie du « Gouffre de la Borne 109 », ensuite, je développerai la géologie et la géomorphologie.
Puis, l’hydrologie et l’hydrogéologie, suivi de l’historique de la cavité et de la spéléogénèse.
Enfin, j’exposerai la biospéologie.
 
 

MÉMOIRE DEJEPS SPÉLÉO THEOPHILE CAILHOL

 

 

La grotte du Château de la Roche est un site majeur de la vallée du Doubs tant pour son patrimoine historique que naturel. La dimension de son entrée en fait un élément marquant du paysage, c'est cette particularité qui a participé à son histoire. En effet, les occupations humaines se sont succédées et ont laissé leurs traces, certains vestiges sont d'ailleurs encore visibles.

La grotte du Château de la Roche possède un accès aisé à la rivière souterraine ainsi qu'à sa résurgence, mais aussi des particularités intéressantes à l'intérieur et à l'extérieur de la grotte. C'est pourquoi j'ai choisi de travailler sur une séance d'éducation à l'environnement karstique qui étudie l'influence de l'eau dans le paysage d'un massif calcaire.

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Sébastien CHANTEPIE

Grotte Roche, commune de Villard de Lans (Isère) - 2008 Memoire grotte roche Seb Chantepie 1
Ce mémoire présente Grotte Roche, cavité en cours d’exploration par les Furets Jaunes de Seyssins, située dans les gorges de la Bourne dans le massif du Vercors.
J’ai choisi cette cavité car, à ce jour, aucune information n’existe, la cavité étudiée est en partie inconnue puisque découverte au début du mois de juin 2008.
De plus, j’ai été ébahi par tant d’obstination et de ténacité de la part de la petite équipe qui depuis prés de vingt ans rêvait cette première.
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Laurent Charbonnel

Scialet de la Décroissance, commune de Corençon en Vercors (Isère) - 2010-2011 Memoire Laurent Charbonnel 1ere partie geographie generale 1 1

Partie 1 : Géographie Générale

Partie 2 : Bio génèse

Carte remplissage coupe

Carte remplissage plan

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non pas par la force, mais par la persévérance (H.Jackson Brown)
Je crois que cette citation reflète parfaitement l'effort et le temps consenti à la concrétisation de ce mémoire.
Mon choix d'étude de cavité s'est porté sur le scialet de la décroissance. Non pas parce qu'il est implanté dans un massif que j'affectionne tout particulièrement (Vercors) ou parce que les membres de l'ASV (Association Spéléo Vercors) en sont les inventeurs.
Non, je crois que ce qui m'a le plus motivé est la complexité de ce réseau. Notamment en raison de la découverte récente de cette cavité encore vierge.
Sur le plan personnel ce challenge m'a donc semblé intéressant à relever.
Aussi, ma motivation s'est accrue lorsque j'ai su que cet écrin de calcaire recelait une rareté.
En effet, le squelette fossile d'un ours aux os en connexion anatomique repose à la base d'un puits de 24 mètres. Sa présence demeure encore à ce jour un mystère, en ce sens qu'un méandre de 60 mètres (particulièrement étroit) conduit au sommet du puits qui le domine.
Ce mémoire traitera tout d'abord des généralités liées au massif du Vercors, de sa genèse à nos jours.
L'étude se poursuivra par la compréhension de l'implantation et de la genèse du scialet de la décroissance. Des topographies thématiques (biospéléologie, remplissage....) illustreront nos propos.
Enfin, nous allons traiter d'un thème paléontologique en lien avec cet infortuné animal et nous tenterons de percer le mystère de sa présence.
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Martin COUTURIEUX

Grotte de la Fenêtre 4, Vercors (Isère) - 2013 couturieux martin memoire cavite bees speleologie 2013 fenetre 4 1
J'ai découvert la Spéléologie lors d'une année de formation multi activité au CREPS de Pntarlier en 2006, et pour moi ça a été un vrai coup de coeur. En 2011, je me suis lancé dans la formation du B.E.E.S. Spéléologie, réalisant un projet auquel je songeais depuis longtemps.
Durant l'été 2012, alors que je cherchais un lieu de stage et du travail, j'ai découvert le plateau du Vercors, haut lieu de la Spéléologie. J'ai donc installé ma petite famille au frais à Méaudre, (dit la petite Sibérie). Et j'ai commencé mon stage en alternance avec mon travail pour Spéléoconcept®.
C'est à l'occasion d'un repérage pour une sortie découverte que j'ai découvert la grotte de la Fenêtre 4. J'ai aimé cette cavité offrant de multiples possibilités de découverte, aux aspects géologiques intéressants. A l'époque, je réfléchissais déjà à une cavité qui deviendrait sujet de mon mémoire. Facile d'accès et située à proximité de mon domicile, Fenêtre 4 est une grotte d'initiation, au fort potentiel. Elle fait partie du réseau grotte Roche qui est actuellement sujet à de nombreuses réflexions (en particulier les relations entre les différentes cavités : Grotte Roche, Fenêtre 4, la résurgence de Goule Verte et la Grotte du Four situées sur la même fracture géologique).
Ce mémoire sur la Fenêtre 4 a donc comme objectif de réaliser une analyse approfondie de cette cavité afin de conforter les hypothèses sur sa formation et ainsi que celle du réseau auquel elle appartient. Après avoir restitué la cavité dans son environnement, je présenterai une topographie précise de Fenêtre 4 permettant une planimétrie par rapport à la Grotte Roche. Afin d'explorer les hypothèses de creusement de Fenêtre 4, je développerai les observations géologiques faites aux passages importants que sont la galerie principale d'entrée et la galerie des marmites. Enfin l'étude des sables obstruant les étroitures menée comparativement à ceux retrouvés dans la galerie inférieure de Fenêtre 4 permettra de mieux comprendre la formation de cette grotte.

Mémoire BEES 1 Spéléo Floriane DENARIE

Le Zakapouët, Hauts Plateaux du Vercors, commune de Corrençon en Vercors 2010 Memoire de cavite BEES F Denarie 1
Habitant à Villard de Lans, ma fascination pour les Hauts Plateaux était presque naturelle… C’est à la suite de mon stage en milieu fédéral que j’ai participé aux explorations du Zakapouët.
L’ambiance dans laquelle s’est déroulé ce camp d’explo correspond à l’idée que je me fais de la spéléologie. Le partage d’une aventure ou chacun s’implique à sa manière, dans un but commun, la spéléologie: l’exploration, l’étude, la passion et la convivialité.
C’est dans cet esprit que je vais écrire ce mémoire; loin de vouloir faire un document de musée, j’espère que cette méthode d’étude sera utile aux spéléologues (autant que les genouillères!) qui prennent la peine de monter sur les Hauts Plateaux du Vercors.
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Thomas DOBELMANN

Le Scialet Robin, Bouvante, Vercors (Drôme) - 2008 Copie de Memoire BEEES 1 Thomas Dobelmann 2008 1

Ce mémoire est la synthèse de la belle aventure humaine qui étoffe, depuis sa découverte en mai 2006, les explorations au scialet Robin.
Les observations et les connaissances qui y sont rapportées sont le fruit d'un travail collectif récent, partagé entre spéléologues de clubs, de départements, de régions et surtout d'expériences et de regards différents.
La richesse de ces points de vue a permis tout d'abord la découverte de cette grotte dans des circonstances surprenantes, d'en faciliter l'accès par diverses techniques de désobstruction, d'en partager l'exploration et l'étude en élargissant le cercle des spéléologues de bonne volonté (malgré une notable tendance initiale à la dissimulation ;-), de l'équiper convenablement, d'en réaliser une topographie et une fiche d'équipement publiables, d'en assurer la protection en vue des visites ultérieures et de permettre au plus grand nombre de découvrir ses merveilles.

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Barnabé FOURGOUS

Grotte du Four supérieur, commune de Villard de Lans (Isère) - 2004 Memoire BEES Barnabe Fourgous Grotte du Four 2004 1 1
A travers cette etude, j’ai opté pour une cavité d’accès simple et de taille réduite. Ceci permet de visiter fréquemment et donc de mieux s’approprier le terrain d’étude.
Je me suis donc orienté vers les gorges de la Bourne, drain karstique majeur du Vercors.
Dans la partie haute, située entre Villard de Lans et la Balme de Rencurel, trois résurgences sont bien connues pour avoir été étudiées depuis longtemps.
Goule Blanche en amont et Goule Verte et Goule Noire à l’aval. Les deux premières se situent en rive gauche.
Entre, nous pouvons observer une forte concentration autour de quatre cavités inactives : Le Four Supérieur, le Four Inférieur, la Grotte Roche et La Fenêtre 4.
De faible développement, elles butent sur d’épais remplissages ou zones noyées. Elles n’ont donc représent´éque peu d’intérêts pour les spéléologues. Mais récemment de nouvelles découvertes à la grotte Roche et la Fenêtre 4 ont fait progresser la connaissance de ce secteur.

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Harry LANKESTER

Aven de la Méfine, Massif Sainte Baume, commune de Nans les Pins (Var) - 2007 harry lankester bees sp l o 2007 1
Déjà enfant je parcourai avec mon père la forêt de la Sainte-Baume ou ce côtoyaient les druides, les fantômes et les lutins... Je me rappelle grimper la falaise des Béguine, arpenter les chemins et regarder les fossiles. Ce massif a vu naître ma passion spéléologique.
La Sainte-Baume est un îlot de montagne au sud de la Provence, la forêt est luxuriante et le karst bien développé. Je voulais m'intéresser à ce massif, le comprendre.
De nombreuses études et publications existent sur les systèmes karstiques de la Sainte-Baume.
Le réseau le plus connu et le gouffre du Petit Saint-Cassien qui développe 320 mètres de puits et 5 Km de rivières. Les spéléologues du massif ont pour quête un accès à la rivière du Petit Saint-Cassien qui est gardée par deux verrous liquide réservés aux plongeurs.
Je me suis intéressé à l'Aven de la Méfiue. Un petit gouffre de -78 m de profondeur découvert dans les années 80. Un gouffre "fini", utilisé pour l'initiation et les exercices du spéléo secours. Il présente de beaux volumes et se situe juste au dessus du collecteur amont du gouffre du Petit Saint-Cassien.
De nouvelles découvertes sur le plateau relance les possibilités de jonctions avec le Petit Saint Cassien. Il me semblait intéressant de travailler sur l'Aven de la Méfiue car peu de documents existent à sont sujet.
 
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Stéphane LAOUT

Scialet Combe Mouron, Massif du Vercors, Commune de Saint Agnan en Vercors (Drôme) - 2012 memoire bees 1 stephane laout 2012 1
Malgré le travail déjà bien avancé, mon choix de mémoire de cavité s'est réorienté au printemps 2012.
Quelle en a été la raison ?
Ce qui anime le spéléo le plus souvent c'est d'aller au fond du fond, c'est à dire au fond d'une cavité déjà explorée ou d'une cavité qui n'a pas encore livrée tous ses secrets.
Après m'avoir longuement parlé du « fameux » scialet de la combe MOURON, mes camarades d'exploration, Pierre-Yves BELETTE et Stéphane EMMER, m'ont finalement emmené le visiter : une cavité avec un courant d'air soufflant toute l'année, dans un calcaire bioclastique à faciès granulaire que je connaissais pas, qui mettait en évidence de jolies curiosités, et des remplissages importants dans toute la cavité, qui étaient la preuve qu'il y avait eu des épisodes de forte activité avec également une suite à trouver … oui mais où ? Pourquoi ??Comment ???
Ça y est … j'avais finalement trouver la cavité qui allait décupler la motivation indispensable à la réalisation de mon mémoire !!!
 
 
 
 

Au cours de la formation du DEJEPS mention Spéléologie, j’ai pris conscience que le métier de « guide Spéléo » était en pleine mutation. Notre coeur de métier n’étant plus le simple guidage de client ou scolaire dans le monde souterrain, mais belle et bien des actes d’éducation, d’enseignement et de protection de ce milieu que nous aimons tant parcourir.

Le dossier ici présenté permet à l’enseignant d’appréhender le contexte et le contenu de la séance d’enseignement, afin qu’il puisse au mieux l’intégrer dans son cursus d’apprentissage. Il lui permet également d’étoffer ses connaissances et de maitriser les notions indispensables au bon déroulement des séances puis des exercices de travaux dirigé permettront aux élèves de mobiliser leurs connaissances déjà acquises ou simplement de leurs donner ces connaissances, ceci permettra une certaines autonomie des groupes dans leur travail et réflexions sur le terrain.

 

 
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Fabien LEGUET

Le Puits Skill, Vallon des Eparres, Massif de la Chartreuse (Isère) - 2004 Memoire Puit Skill Fabien Leguet 1
Le présent travail fait suite à de nombreuses recherches entreprises parle Sp éléo-club de Villeurbanne à partir du milieu des années soixante dans le massif du Grand-Som et plus précisément dans le vallon des Eparres.
Du fait même des difficultés d’accès liées aux longues marches d’approche, aux dénivelés importants et à la neige persistante jusqu’au début du printemps, les explorations se sont bien largement espacées dans le temps.
Le vallon des Eparres offrit tout de même au S.C.V. de nombreuses découvertes d’importance et ce dès le début des recherches. Malheureusement à ce jour le collecteur du vallon reste impénétrable.
Malgré une longue période où l’ardeur des explorateurs a fait défaut la volonté d’atteindre le collecteur du vallon n’a jamais disparue. Les différentes colorations réalisées par B. TALOUR dans les actifs des différentes cavités de ce secteur attestent de l’existence de cette rivière dont le point de résurgence
se situe dans les gorges du Guiers-vif à la résurgence de Noirfond et c’est dans cette optique que les explorations ont redémarrer à l’automne 2002 au « Puits Skill ».
  

Mémoire BEES 1 Spéléo Marc LENORMAND

Rivière du Saut de la Pucelle, (Lot) - 2012 46 lenormand marc riviere du saut de la pucelle 2012 be speleo 1
Dans le cadre de l’UF 3 du BEES spéléologie, j’ai choisi d’étudier le Gouffre du Saut de la Pucelle, situé sur la commune de Rignac dans le Lot.
Même si la rivière du Saut de la Pucelle est devenue une « grande classique » souvent appréciée pour son caractère sportif, je pense pouvoir apporter de nouveaux éléments, plus particulièrement sur la Galerie Supérieure que j’ai découverte lors d’une escalade en 2000 avec Eric Virgoulay et Laurent Lignac.
De plus, la rivière du Saut de la Pucelle est très fréquenté en encadrement et comme beaucoup de spéléologues de la région, j’y ai souvent accompagné des groupes en tant qu’initiateur dans le cadre de sorties fédérales ou lors de mes activités saisonnières. Il est évident que j’y retournerai en tant que professionnel indépendant et les recherches que me demandent ce dossier vont me permettre d’enrichir mes prestations.
Le gouffre du Saut de la Pucelle est une perte où le ruisseau de Rignac s’engouffre pour former la rivière souterraine. Celle-ci se développe sur une distance de 2 816 mètres jusqu’au siphon terminal avec un dénivelé de 160 mètres. C’est à 1 250m de l’entrée que nous trouvons la galerie Fossile nommée « Galerie Supérieure ».
J’ai donc choisi d’étudier la rivière sur ces 1 250m puis la « Galerie Supérieure ».
Pour situer le contexte général, la première partie présente les « géosciences » concernant les causses du Quercy et le secteur de la cavité.
La seconde partie traite de l’étude de la cavité et s’appuie sur mes observations de terrain, mes connaissances, mes recherches documentaires et aussi sur le témoignage d’autres spéléologues de la région.
 
 
 

La société WIMB-SG est une agence spécialisée dans le développement de Serious Game1. Elle a pour projet le développement d’une collection de nouveaux jeux orientés sur les phénomènes géologiques et destinés à un public de jeunes universitaires.
L’un de ces jeux (nom de code MCENROE), a pour objectif d’expliquer aux joueurs la circulation passée et présente de l’eau au sein des massifs karstiques. Loin de remplacer une véritable sortie souterraine, les avantages de ce jeu sont nombreux. Il permet, par exemple, de favoriser les connaissances liées au milieu en s’affranchissant des contraintes parfois rédhibitoires de temps, de déplacements et de conditions météorologiques. En ce sens, il est donc un outil également pertinent pour des publics éloignés des zones karstiques.

 

 

Mémoire BEES 1 Spéléo Florent MERLET

Scialet II des Chuats, Réseau des Chats perchés, Font d'Urle - commune de Bouvante (Drôme) - 2012 memoire bees 1 florent merlet 2012 1
Le Scialet II des CHUATS, cavité énigmatique, décriée mais au combien passionnante tant elle est atypique des autres cavités du Vercors, jouit déjà d'une certaine réputation, souvent galvaudée d'ailleurs, en ce qui concerne son engagement, l'exigence technique requise pour qui veut la découvrir.
Gageons que le temps lui offrira très prochainement une autre dimension tant cette cavité peut impressionner dans ses contrastes, dans ses volumes, l'agencement de ses réseaux et la beauté des ses lacs turquoise...
C'est la continuité de la découverte et de l'exploration de ce scialet qui veut se faire l'objet de cette étude. Etude modeste, puisqu'elle s'inscrit en complément du travail réalisé par Pierre-Yves BELETTE qui avait déjà choisi en pareilles circonstances de traiter du scialet II des Chuats.
 

Mémoire BEES 1 Spéléo Lionel REVIL

Scialet du Lauzet, commune de Villard de Lans (Isère) - 2006 38 Scialet du Lauzet L Revil 2006 1
Ce rapport présente le Scialet du Lauzet qui est une cavité en cours d’exploration située au pied de la Grande Moucherolle dans le massif du Vercors. J’ai choisi cette cavité car elle se situe dans un secteur que
j’affectionne particulièrement et où depuis plusieurs années je traîne mes bottes à la recherche de nouvelles cavités ou en visitant les nombreux trous situés plus haut sur le massif.
En premier lieu, les cadres géographique, géologique, géomorphologique et hydrogéologique seront
présentés afin de comprendre dans quel contexte la cavité est agencée. Le travail présenté ici a été effectué en plusieurs temps. Tout d’abord, un grand nombre de séances de fouilles des différentes galeries, de topographie et de désobstruction m’ont permis de très bien connaître la cavité et d’y d’effectuer des
observations et d’inventorier ainsi des indices permettant de comprendre son histoire. L’ensemble des
informations récoltées m’a aider à me poser des questions afin d’émettre des hypothèses fondées sur des
éléments existants. La dernière phase fut celle de la rédaction, et c’est sans doute dans cet exercice que j’eu le plus de difficulté.

 

MÉMOIRE BEES 1 SPÉLÉO SANDY VANOTTI

Grotte des Faux Monnayeurs, Mouthier Haute Pierre, Franche Comté (Doubs) - 2011 Memoire cavite Sandy Vanotti 2011 1
La cavité que j’ai décidé d’étudier dans le cadre de l’UF 3 du BEES spéléologie est la grotte des Faux Monnayeurs, située sur la commune de Mouthier Haute Pierre dans le département du Doubs. Bien qu’une étude y ait déjà été réalisée en 2005
dans le même cadre, je pense pouvoir apporter de nouveaux éléments de compréhension de la cavité et du réseau dont elle fait partie. Mon choix a été motivé par plusieurs raisons :
Un gros travail de compréhension a été fait par les membres du Groupement Spéléologique des Spiteurs Fous et il me semble intéressant d’en fournir une synthèse. Etant licencié au sein de ce club depuis maintenant quatre ans j’ai participé à ces travaux ainsi qu’au chantier de désobstruction en cours.
La haute vallée de la Loue et plus particulièrement les gorges de Nouaille sont des lieux que j’affectionne tout particulièrement dans la région, ils font partie de ceux qui m’ont donné l’envie de faire découvrir le milieu naturel à mes amis et par la suite de me lancer dans l’encadrement des activités physiques de pleine nature. Cette étude me permettra de mieux connaitre ce secteur géographique et ainsi de pouvoir en faire profiter un maximum de gens.
 
 
 
 
Franc comtois pur jus né au milieu du massif jurassien, j’ai toujours pratiqué les sports de plein air depuis mon enfance. Dès l’âge de 16 ans, mon choix était fait, je voulais vivre de ma passion du plein air en la transmettant et en la partageant.
Ce mémoire aura pour but de présenter, décrire la Baume de Balerne et de proposer une action d’enseignement de la spéléologie au travers l’organisation d’une séance de terrain dans le cadre d’un projet pédagogique avec un collège pour aborder des thématiques du programme de 6éme. Tout d’abord je vous présenterai le public visé ainsi que les liens interdisciplinaires entre la spéléologie et les programmes scolaires. Ensuite, je vous décrirai le déroulement et la mise en place d’une séance de spéléologie avec les différents apports scientifiques, techniques et physiques que la discipline permet d’apporter aux élèves et à l’enseignant.
 
 
 
 

Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport Option Spéléologie

Mémoire DES JEPS Option Spéléologie Norbert AUMASSON- 2007

"Stress et Gestion du stress en spéléologie" Memoire DESJEPS Aumasson 1

• OBJECTIFS
• Prise de conscience des problématiques et incidences du stress
• Méthodologie de gestion du stress à l’usage des cadres
professionnels
• COMPETENCE CIBLEE
• Définir et exposer ce qu’est le stress
• Capacité à percevoir ses expressions
• Savoir en dégager les causes et les effets
• Etre à même d’en faire une analyse objective
• Etre capable de sensibiliser un public de formateurs aux notions de
stress en spéléologie
• Capacité à créer des outils de transmission
• MODE D’AQUISITION
• Participation active
• Rendu d’expérience personnel
• Analyse préalable de l’expérience
• Tests pratiques en salle
• Ecoute et partage des expériences
• PEDAGOGIE EMPLOYEE
• Méthode globale participative
• EVALUATION FINALE
• Remise en question sur les bases théoriques données
• Nouvelle capacités d’analyse des expériences

 

MÉMOIRE DES JEPS OPTION SPÉLÉOLOGIE THOMAS BRACCINI - 2017

 

SOMMAIRE
Partie 1 : Introduction 1-2
A. Présentation du stagiaire 1
B. Présentation du stage 2
a) L’intention du projet 2
b) Mon tuteur 2
Partie 2 : Diagnostic du projet 3-8
A. Présentation du projet dans son contexte 3-5
a) Contexte géographique 3
b) Contexte économique 4-5
c) Les pratiquants de clubs 5
B. Présentation interne du projet 6 et 7
a) Infrastructures en lien avec le milieu souterrain 6
b) Les ressources financières 6
C. Communication du projet 7-8
D. Synthèse générale du diagnostic
Partie 3 : Du constat aux objectifs 9-15
A. Analyse du diagnostic 9-15
a) Constat et présentation du problème posé 9-14
b) Hypothèses retenues et validées 14-15
B. Objectifs du projet 15
Partie 4 : Plan d’action et réalisation du projet 15-31
A. Les acteurs du projet 15
B. Des objectifs au programme d’action 16-30
a) O.O.N°1 16-20
b) O.O.N°2 20-28
1- Présentation grotte des Eaux Chaudes 22
2- Historique 22-23
3- Rencontre avec les acteurs 23-25
4- Proposition de projets 25-28
c) O.O.N°3 28-30
C. Echéancier 30-31
D. Difficultés 31
Partie 5 : Evaluation du projet 32-34
A. Moyens d’évaluation 32
B. Résultats et perspectives 32-33
C. Bilan 33
D. Remerciements 34
ANNEXES
1) SWOT « la spéléologie dans les Pyrénées des gaves 35
2) Schéma heuristique 36
3) Organigrammes des Conseils Départementaux 64 et 65 37
4) Enquête « évaluation grand public et le milieu souterrain » 38-39
5) Courrier grottes aménagées 40
6) Compte-rendu « rencontre acteurs massif de St Pé de Bigorre » 41-42
7) Recherche « publics supports pyrénéens » 43-44
8) Topographie partie aval de la grotte des Eaux Chaudes 45
9) Compte-rendu « parangonnage en Slovénie » 46-48
10) Echanges courriels 50-51
LEXIQUE 52

 

 

MÉMOIRE DES JEPS OPTION SPÉLÉOLOGIE DOMINIQUE DOREZ - 2017

Introduction    3
LE DES  3
La genèse du sujet de recherche   4
Pourquoi ce projet avec la Fédération Française de Spéléologie ?  5
Etat des lieux de la spéléologie en Charente.   6
Le département de Charente   6
Le karst de Charente.    7
La démographie spéléo du département de Charente et des départements limitrophes   9
Etat des lieux des sports de pleine nature et du tourisme de Charente    12
Politique sportive et touristique en Charente  12
Le développement économique de la Charente  12
Offre touristique en Charente   13
Focus sur l’offre de pratique spéléologique sur la Charente et départements limitrophes   14
Focus sur des offres similaires à celle du projet sur le département de Charente et départements limitrophes  16
Partenaires et identification de leur rôle   18
Les gestionnaires d’activités :   18
Les gestionnaires de ressources :   18
Les gestionnaires de patrimoine :    18
Les partenaires institutionnels :   19
Description du projet    21
En quoi ce projet peut-il être un axe de valorisation de la spéléologie sur leterritoire ?    23
Projet de développement du site des Chaudrolles   25
Description du site   25
Projet de développement.    25
Travail réalisé pour le développement de ce site  25
Dès les prémisses de l’idée   25
Les démarches entreprises   26
Les problématiques rencontrées.   29
Le problème de la domanialité   29
Le porteur du projet   29
L’organisation des visites   30
Gouvernance politique    30
Une idée du budget  31
Dépenses d’investissement  31
Dépenses de fonctionnement.  31
Identification de quelques pistes de recettes mobilisables sur l’investissement.  31
Identification de quelques pistes de recettes mobilisables sur l’amortissement et lefonctionnement.    31
Conclusion   32
Remerciements.   33
Bibliographie    33
Annexes  34
Carte situation géographique du département.   34
Carte des zones karstiques étudiées.    35
Carte des carrières des Chaudrolles.  36
Fiche de travail inventaire du potentiel d’offre de développement des carrières.    37
Courrier natura 2000   38

 

 

MÉMOIRE DES JEPS OPTION SPÉLÉOLOGIE ISABELLE FOUQUET - 2008

 

La découverte et la pratique de la spéléologie sont très vite devenus ma passion et m’ont permis de me construire.
L’activité de la spéléologie représente un support éducatif sur lequel je me suis appuyée lors de mon travail d’éducatrice spécialisée.
Mon engagement pour la spéléologie s’est poursuivi à travers différentes formes de pratiques (adhésions à des clubs, stages fédéraux, formations…).
Les compétences acquises progressivement me font prendre conscience des différentes orientations à mettre en place pour mon projet professionnel. Ce dernier reste en perpétuelle évolution et j’espère obtenir une reconnaissance de mon engagement pédagogique afin de poursuivre celui-ci.
Dans le cadre de ma formation au Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse de l’Education Populaire et du Sport (DESJEPS) Mention Spéléologie, je choisis de présenter un projet d’étude sur ma démarche d’intervention pédagogique en tant que formatrice de l’Unité de Formation pédagogique (UF1) du Brevet d’Etat d’Educateur Sportif premier degré option spéléologie (BEES1).
Je vais vous présenter le contexte de ce projet en vous précisant les raisons qui ont motivé mon choix et vous faire une description détaillée de cette expérience de formation en évoquant sa préparation, sa réalisation et son évaluation.
De ce projet, j’établirai mon bilan des compétences acquises au travers de cette expérience, pour enfin terminer mon sujet d’étude sur une analyse de cette expérience.

 

 

Mémoire DES JEPS Option Spéléologie Thierry GUERIN - 2007

"Les ancrages permanents" Memoire DES JEPS option speleologie Thierry GUERIN 1

Pratiquant la spéléologie depuis vingt-deux ans et la descente de canyon depuis vingt ans, je suis professionnel dans ces deux activités depuis 1991 par intermittence et à temps plein depuis 1995. Depuis cette date, je suis travailleur indépendant, avec des expériences parallèles dans le salariat, toujours dans les mêmes activités (auxquelles il faut ajouter une activité
complémentaire en tant qu’Accompagnateur en Moyenne Montagne) et continue à pratiquer la spéléologie et le canyon en tant qu’amateur au sein de mon club et comme membre actif de la Fédération Française de Spéléologie.
À l’époque de mes débuts, le BEES 1er degré option spéléologie n’existait pas dans ces activités, ce qui ne signifie pas qu’elles n’étaient pas pratiquées professionnellement. Bien au contraire, il s’agissait d’activités dont l’essor professionnel était tel, qu’il devint indispensable de le reconnaître administrativement, afin qu’il puisse être mieux représenté et entendu auprès des structures partenaires. Le point de départ de cette reconnaissance a été la naissance en 1988 du Syndicat des Professionnels de la Spéléologie et du Canyon (SNPSC), qui avait pour objectif premier la création du Brevet d’Etat, à laquelle on aboutit en 1992. Cette
reconnaissance marque une évolution importante du secteur.

 

 

Mémoire DES JEPS Option Spéléologie PB LAUSSAC - 2008

"Projet de développement de la Spéléologie au lycée" DEP DES PB Laussac

Le Document Ecrit Personnel (DEP) est la présentation d’un projet de développement scolaire dans le cadre du Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport spécialité «performance sportive », mention Spéléologie (DES JEPS). Le choix de ce sujet «Lycée et spéléologie » est réalisé dans le cadre de mon travail à la Fédération Française de Spéléologie (FFS) d’après une commande la Fédération et la Direction Technique National (DTN).

Ce travail est destiné aux personnes pouvant directement être intéressé par le sujet : enseignants, cadres de la fédération, professionnels. Mais il est également destiné à toutes les personnes désireuses de s’informer sur les rapports que peut avoir la spéléologie et sa pratique au Lycée.

 

 

MÉMOIRE DES JEPS OPTION SPÉLÉOLOGIE FLORENT MERLET - 2017

 

SOMMAIRE
PARTIE 1 : Introduction
A) Présentation du stagiaire DESJEPS
B) Motivations professionnelles autour du DESJEPS
C) Motivations autour du projet
D) Présentation des structures :
– le laboratoire du CNRS – EDYTEM
– l'Institut de Recherche en Criminologie de la Gendarmerie Nationale (IRCGN)
PARTIE 2 : Présentation intrinsèque du projet et analyse diagnostique
A) Intégration du projet au sein des structures
B) Conception du diagnostic et intégration du projet dans son contexte :
1) Appropriation technique du projet
2) Etat des lieux rapporté au milieu souterrain
3) Etat des lieux des différents acteurs du milieu souterrain
4) Etat des lieux des outils disponibles pour la communauté
C) Présentation intrinsèque du projet et de ses composantes :
1) Les acteurs potentiels et leurs infrastructures
2) Les outils entrant dans le champ du projet
3) Les ressources des différents types d'infrastructures
D) Management du projet
E) Synthèse générale du diagnostic
PARTIE 3 : Du constat aux objectifs
A) Analyse du diagnostic et élaboration du projet :
1) Constat et présentation du problème posé :
« En quoi les nouvelles technologies de documentation du milieu souterrain par l'outils numérique peuvent-elles favoriser la découverte du milieu souterrain et contribuer au développement de l'activité spéléologique? »
2) Hypothèses retenues et validées :
i) « C'est parce que la discrétisation et la modélisation du milieu
souterrain au moyen d'outils numériques amènent de fortes
perspectives de médiation et de valorisation, qu'il faut en faciliter
la réalisation auprès des acteurs du milieu. »
ii) « C'est parce que le milieu souterrain peut opposer des
problématiques d'accessibilité que sa simple virtualisation aux
moyens d'outils numériques peut en favoriser l’appropriation. »
iii) « C'est parce que l'acquisition et la maitrise des outils
numériques se démocratisent qu'elles peuvent être intégrées par
la communauté en contact avec le milieu souterrain.
B) Elaboration et perspectives du projet :
«Décrire les différents outils numériques, accessibles et pertinents
pour la communauté spéléo et en établir une méthodologie d'utilisation en vue d'applications dans
le catalogage du milieu souterrain. »
C) Objectifs opérationnels :
- Objectif Opérationnel N°1: Lister les outils numériques et décrire leur
pertinence.
- Objectif Opérationnel N°2: Définir une méthodologie pour chaque outil.
- Objectif Opérationnel N°3: Favoriser la valorisation du milieu souterrain et
l'activité spéléologique en diffusant les méthodologies d'emploi des outils
numériques.
PARTIE 4 : Plans d'actions et réalisation du projet
A) Acteurs et moyens à mettre en oeuvre
B) Des objectifs au programme d'actions (échéancier)
C) Difficultés rencontrées
PARTIE 5 : Evaluation du projet
A) Les moyens d'évaluation
B) Les résultats et perspectives
C) Bilan
PARTIE 6 : Conclusion
A) Bilan personnel
PARTIE 7 : Annexes
-1) Module 2D/3D master 2 Edytem.
-2) Stage Edytem
-3) Stage IRCGN
-4) Schéma heuristique « acteurs du milieu »
-5) Schéma heuristique « outils du projet »
-6) Schéma heuristique « les structures intégrées au projet et leur ressources »
-7) Formulaire d'enquête – diagnostic
-8) Projet de fiche « clefs d'aide à la décision dans le choix des outils numériques »
-9) Correspondances avec les acteurs fédéraux DESJEPS

 

 

MÉMOIRE DES JEPS OPTION SPÉLÉOLOGIE MATTHIEU THOMAS - 2017

Sommaire
Introduction
Partie 1 : Analyse, Diagnostic du projet
A) Présentation du projet dans son contexte
B) Présentation intrinsèque du projet et de ses composantes
C) Management du projet
D) Synthèse générale du diagnostic
Partie 2 : Du constat aux objectifs
E) Analyse du diagnostic
a. Constat et présentation du problème posé
b. Hypothèses
c. Elaboration
F) Objectifs et perspectives du projet
Partie 3 : Plan d’action
G) L’équipe du projet
H) Des objectifs au programme d’action
I) Echéancier
J) Financement
Partie 4 : Evaluation du projet
K) Les moyens d'évaluation
L) Les résultats et perspectives 
Conclusion
Bibliographie
Annexes
- Questionnaires
- Acronymes 
- Annuaire acteurs
- Fiche outils de documentation : la lazergrammetrie 
- Fiche de poste

 

 

 

MÉMOIRE DES JEPS OPTION SPÉLÉOLOGIE ARMEL TRIBOT - LASPIERE - 2008

"Eléments de constitution d'une formation biqualifiante" Memoire DESJEPS option Speleologie Armel Tribot Laspiere 2008 1

Parler de soi, se regarder dans le miroir et retracer son histoire n’est pas chose aisée mais je vais tenter de le faire sans sombrer dans l’égocentrisme ou la timidité. J’espère que la lecture de ce dossier vous permettra d’appréhender mon parcours professionnel et la volonté de m’investir sur l’enseignement et la promotion de la Spéléologie et ses activités associées.

.

Autres mémoires

 

MEMOIRE DE MASTER 2 : OUTILS ET GESTION DE DYNAMISATION DU DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Memoire Barnabe Fourgous DESS 2005 1 1

Barnabé FOURGOUS - 2005

Villard de Lans, une station village : 
L’or blanc, l’avenir d’un territoire? 

Nous avons souhaité sortir d?un débat frontal entre partisans et opposants aux aménagements touristiques pour se placer dans une vision constructive des problématiques locales. La critique n'est pas l'objet de ce travail. Il s'agit plutôt d'établir un état des lieux de la stratégie de développement de Villard de Lans centrée sur l'économie du ski. Il doit surtout permettre à chacun de comprendre les enjeux liés à la stratégie actuelle et de s?interroger sur la manière de mieux vivre dans et de son territoire : se développer.
Au final, il en ressort donc quelques pistes de réflexion pour améliorer la stratégie de développement en la « reterritorilisant ». Forts de ces observations, l?ensemble des habitants ou acteurs locaux de ce territoire pourront opter pour leur avenir et mettre en place une stratégie de développement mieux ancrée dans leur espace de vie.

 

MEMOIRE DE THESE : ETUDE DES APTITUDES, DES MOTIVATIONS, DES PROFILS SOCIO-DEMOGRAPHIQUES DES SPELEOLOGUES

François JOVIGNOT - 1997 These speleo F Jovignot 1997 1

Le travail que nous proposons ici diffère de ce que l'on trouve habituellement dans une thèse pour deux raisons : la première tient au domaine d'investigation, la seconde à l'histoire qui lui est propre ainsi qu'à celle de son auteur, qui exerce en tant que professeur d'EPS, titulaire d'une maîtrise de Psychologie.
D'une part, pourquoi choisir la spéléologie comme thème de recherche ? En dehors des motivations strictement personnelles, (qui ont leur importance mais que nous ne développerons pas ici), parce que c'est un champ de recherche connu, particulièrement des Sciences de la Terre, mais quasi inexploré par les Sciences Humaines ou les Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS). En effet, nous avons interrogé le logiciel "Héraklès" avant d'entamer ce travail : aucune référence bibliographique d'un travail antérieur dans un de ces deux domaines n'y était enregistrée.